Hommage au brigadier Ronan Pointeau

brigadier Ronan Pointeau.jpg« Une fois de plus, nos Forces armées paient un lourd tribut dans la lutte que nous menons contre le terrorisme djihadiste au Mali. Le brigadier Ronan Pointeau, 24 ans, est décédé après avoir sauté sur une mine artisanale, l’arme des lâches, au cours d une opération de sécurisation dans la région de Ménaka. Un soldat de plus, qui a fait le sacrifice de sa vie pour que nous puissions vivre ici en sécurité. Reconnaissance infinie pour ce soldat et douloureuses pensées pour sa famille , ses proches et ses camarades du 1er Regiment de Spahis de Valence. Plus que jamais la France doit donner à nos Armées les moyens nécessaires pour se protéger de la férocité et de la lâcheté de ces terroristes au Sahel ! C’est le sens de mon engagement à la Commission de la défense du Sénat. Nous n’oublierons pas Renan Pointeau qui a rejoint ses trop nombreux camarades morts pour la France. » Christian Cambon.