Le Sénat rejette le non cumul des mandats

Le Sénat a adopté le projet de loi organique interdisant le cumul de fonction exécutive locale avec le mandat de Député et limitant à une seule fonction exécutive locale le cumul avec le mandat de Sénateur.

Le texte interdit également de toucher une indemnité parlementaire avec une indemnité correspondant à un mandat local.

Christian Cambon a souhaité féliciter Jacques Mézard, Président du groupe du Rassemblement Démocratique et Social européen (RDSE), pour son intervention courageuse lors de la discussion générale. Il a par ailleurs également reçu le soutien et les applaudissements sur les bancs du RDSE, au centre et à droite.

Extraits du discours de Jacques Mézard (RDSE) :

« Votre texte est une atteinte grave à nos institutions, monsieur le ministre. Il faut le combattre et le rejeter. »

« Je dis depuis des mois que ce projet de loi est une imposture ; il suffit de vous lire pour le prouver. Qui est enfin de gauche aujourd’hui ? Vous ou nous ? Vous voulez une majorité rose verte, vous récolterez une majorité bleu sombre… »

 » Le Gouvernement est complice d’une campagne médiatique antiparlementariste, en particulier dans la presse bobo parisienne. »

« Respectez-nous aussi, monsieur le ministre ! M. Désir et Mme Joly, qui ne cumulent pas, sont, parmi les 30 députés européens, parmi les plus absentéistes sur plus de 700 ! « .

« Nous, gaullistes, libéraux, radicaux, républicains, nous avons une conception commune de la République, ne la laissons pas défigurer au nom d’intérêts partisans. Sénatrices et sénateurs de la République, au nom de tout ce qui nous unit, au nom de notre histoire et de l’avenir d’une République que nous voulons forte et rassemblée, je vous demande de rejeter ce texte et d’adresser à l’exécutif le message de liberté d’une Haute Assemblée au service de la République. Vive le Sénat de la République, vive la République ! « 

>Lire le compte rendu de la prise de parole de Jacques Mézard