Réponse du Ministre sur les inégalités entre agences de Pôle emploi

Christian Cambon a appelé l’attention du ministre du travail sur les inégalités territoriales du nombre de conseillers de Pôle emploi.  

Au 1er septembre 2013, 20 433 conseillers de Pôle emploi accompagnent 2,3 millions de chômeurs, soit, en moyenne, 116 demandeurs d’emploi par conseiller en France. Or, on constate que les moyens alloués aux agences de Pôle emploi sont variables entre les régions.

Ainsi, lorsqu’un agent de Picardie gère en moyenne 150 personnes celui de Basse-Normandie s’occupe de 90 chômeurs, en Corse il assure le suivi de 66 demandeurs d’emploi, 222 à la Réunion et 109 en Île-de-France.

Ces inégalités peuvent également être importantes entre les agences d’un même département. Aussi, dans les dix-sept agences du Val-de-Marne, un conseiller s’occupe en moyenne de 125 personnes. L’écart va du simple au double entre celle d’Ivry-sur-Seine, un conseiller pour 89 personnes, et l’agence de Nogent-sur-Marne qui possède un agent pour 172 personnes. Il lui a demandé quels moyens il souhaite mettre en place pour lutter contre ces inégalités territoriales afin d’assurer un mode d’accompagnement équitable des demandeurs d’emploi.

Le Ministère du travail lui a répondu que l’objectif d’égalité à l’accès territorial en matière de service au public a été réaffirmé récemment par le Premier ministre avec l’annonce de la création, d’ici 2017, de 1 000 nouvelles maisons de services au public ainsi que le lancement de l’animation nationale de ce réseau dès la fin de l’année 2014.

> Lire la question/réponse intégrale

Vu dans la presse :

> http://94.citoyens.com – 13/02/2014

> Première Heure – 14/02/2014