Réaction de Christian Cambon sur les écoutes

Après l’affaire Buisson, les révélations du Monde sur la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy, « comme par hasard, ces affaires naissent 15 jours ou trois semaines avant la première consultation Nationale des élections Municipales. » explique Christian Cambon au journaliste de Public Sénat. « Pendant qu’on parle de Monsieur Copé ou de Monsieur Sarkozy, on oublie les 5 millions de chômeurs. Je pense que les Français ne vont pas se tromper et ne vont pas se laisser embarquer dans ce genre d’enfumage » a précisé le Sénateur.

> (re)Voir l’interview Christian Cambon sur 24H Public Sénat – 07/03/2014

http://api.dmcloud.net/player/embed/522497e194a6f650d300002d/531a0dfc06361d2e5f946ca1/af2d8e093d8b41869ce0435bc8a77175?exported=1