Rencontre avec la Présidente de la République centrafricaine

En mission à Bangui, Christian Cambon, Vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées et une délégation de cinq Sénateurs, ont rencontré Catherine Samba-Panza, Chef de l’Etat de Transition de la République centrafricaine, Maire de Bangui.

Entrée en politique il y a dix ans, déjà pour réconcilier des Centrafricains divisés par un coup d’État, la Présidente de la République Centrafricaine de transition a souligné que les fonctions régaliennes du pays (police, justice, sécurité) étaient fortement désorganisées. L’autorité de l’Etat à l’intérieur du pays doit être restaurée en réhabilitant les installations administratives qui ont été totalement endommagées. La République centrafricaine n’a pas les moyens budgétaires nécessaires pour mener à bien ces opérations-là. La Présidente de la transition a appelé la France et les pays de l’Union Européenne à ne pas abandonner la Centrafrique, tant sur le plan sécuritaire qu’humanitaire et financier.

La délégation de parlementaires français a salué la mobilisation de Catherine Samba-Panza contre cette spirale de violences intercommunautaires puis inter-religieuses dans ce pays en crise. Elle a confirmé qu’elle pouvait avoir la confiance de la France. En effet, la présence Française permet d’éviter que des massacres se perpétuent et que ces affrontements religieux puissent dégénérer en terrorisme.