L’industrie aéronautique française et la coopération franco-marocaine

Christian Cambon, Président du Groupe Interparlementaire d’Amitié France-Maroc au Sénat a reçu une délégation de Sénateurs marocains conduite par Abderrahim Atmoun, Président du Groupe d’Amitié Maroc-France de la Chambre des conseillers.

La délégation marocaine a, en concertation avec le Groupe d’Amitié France-Maroc, choisi comme thème de travail l’industrie aéronautique française et la coopération franco-marocaine.

Les Sénateurs ont rencontré Bruno du Pradel, vice-président de la direction affaires publiques d’Airbus et Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR avant de visiter les chaines d’assemblages de l’A380 et d’ATR.

Comme une centaine d’autres entreprises françaises, Airbus et ses sous-traitants se sont installés au Maroc. Suites aux commandes record d’avions, notamment aux derniers salons du Bourget, le site de Toulouse ne suffit plus à honorer tous les contrats. Les pièces sont donc fabriquées à Casablanca, avant d’être assemblées en France.

Le Président Exécutif d’ATR a présenté l’implication d’ATR au Maroc. La compagnie nationale marocaine Royal Air Maroc dispose d’une flotte de cinq avions ATR alors que la Malaisie, pays d’une densité de population équivalente du Royaume du Maroc, en possède cinquante. Le numéro un mondial des avions régionaux à turbopropulseurs souhaite développer son partenariat avec le Maroc.

Revue de presse :

> Devanture.net - Diplomatie parlementaire : Le sénateur français, Christian Cambon, souligne l’importance de la plateforme aéronautique de Casablanca - 04/09/2014
> Le Matin.ma - Plateforme aéronautique de Casablanca - 03/09/2014