Audition de Laurent Fabius

La commission des affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées a auditionné Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015.

Christian Cambon, 1er Vice-président de la commission, a interpelé le Ministre sur l’inadéquation des redéploiements d’effectifs de la diplomatie économique Française « près de 40 % des effectifs en poste sont en Afrique ou au Moyen-Orient, contre seulement 16 % en Asie. Pourtant, un rapport parlementaire récent avait montré la pertinence d’un redéploiement vers l’Asie du Sud-Est où les opportunités sont nombreuses, notamment pour nos PME. »

Laurent Fabius a répondu qu’il était entièrement d’accord avec Christian Cambon sur la nécessité d’un redéploiement du réseau vers l’Asie. Mais les transferts de postes ne peuvent se faire que progressivement. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) rassemble des pays moyens et grands, dont la population cumulée atteint 650 millions d’euros, qui ont un très grand voisin, la Chine, et apprécient donc beaucoup un pays indépendant comme la France. Il a demandé à M. Varin, ancien dirigeant de Peugeot, de développer les relations de la France avec ces pays.

Le sénateur a souhaité également connaître sa politique en matière de fermeture des sections consulaires « Vous avez évoqué la nécessité de garantir la sécurité de nos concitoyens. Pourquoi, alors, fermer les sections consulaires du Népal ou du Cap-Vert, alors que les touristes y sont nombreux ? ». Il lui a répondu que son Ministère s’efforçait de rationaliser le parc immobilier en regroupant, en mutualisant, en relocalisant si nécessaire, et en améliorant les ratios d’occupation « Parmi les sections consulaires, nous n’avons supprimé que des postes de présence diplomatique, dont les compétences ont été transférées sans grande difficulté aux postes de rattachement ».