Expropriations à Champigny-sur-Marne

Christian Cambon attire l’attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice sur les expropriations à venir en Île-de-France et particulièrement à Champigny-sur-Marne, dans le cadre des chantiers à mener des lignes « 15 sud » et « 15 est » du Grand Paris Express.

Les populations concernées par ces opérations sont légitimement inquiètes du sort qui leur sera réservé et les informations parcellaires qui leur sont communiquées ne sont pas de nature à les rassurer.

Les plus fragiles et notamment les personnes âgées voient les opérations se dérouler et n’ont pas vraiment le sentiment d’y être associés.

On peut ainsi lire dans la presse (Le Parisien, 18 février) que les futurs expropriés « le seront au plus tard dans deux ans. » C’est un peu court… Les visites pour évaluer la valeur des biens sont des moments violents pour des propriétaires, particulièrement pour ceux ayant vécu une vie entière au même endroit. De même, les démarchages commerciaux de professionnels de la justice, auprès des habitants concernés, ajoutent au contexte anxiogène rencontré dans ces circonstances.

Aussi, il souhaite obtenir l’assurance de sa plus grande vigilance quant à la bonne conduite de l’expropriation ainsi qu’à l’attribution d’une juste et préalable indemnité, afin de préserver les intérêts des justiciables.

> Question écrite n° 15363 publiée dans le JO Sénat

En attente de réponse du Ministère de la justice

Revue de presse :

> http://94.citoyens.com – Expropriations du Grand Paris Express : C. Cambon interroge la ministre – 24/03/2015