La comédie burlesque de la gauche unie recommence

Pour tenter d’éviter la déroute de dimanche prochain aux élections départementales, socialistes et communistes ont décidé de redonner le spectacle de la gauche unie avec la venue du Premier ministre, Manuel Valls, dans le département

« Une union pour une petite semaine, histoire de tromper les braves électeurs de gauche. Depuis plus de 2 ans, les socialistes n’ont pas pire adversaire que les communistes et le Front de gauche : invectives, refus de voter le budget et vote contre la réforme territoriale, vote contre la loi Macron, rien, absolument rien n’a trouvé grâce aux yeux des communistes.

Qu’importe ! Pour retrouver des voitures et des postes de vice-présidents et surtout un magot d’1 milliard et demi d’euros, on peut mentir aux électeurs et parader ensemble sur les tribunes !

Après avoir laminé les socialistes et éliminé les écologistes, les communistes viennent quémander leurs voix pour se sauver eux-mêmes. Et M.Valls, sans honte, se prête à ce petit jeu et vient aujourd’hui dans le Val-de-Marne présider ce replâtrage qui durera jusqu’à dimanche.

Les électeurs ne tomberont pas dans un piège aussi grossier.

Dimanche prochain, les électeurs de la droite, du centre mais aussi les électeurs socialistes et écologistes s’opposeront à 6 ans supplémentaires de bétonnage, d’insécurité et de gaspillage par millions de leurs impôts.

Partout où M.Valls passe, la gauche trépasse…

Bienvenue en Val-de-Marne Monsieur le Premier ministre ! »

explique dans un communiqué Christian Cambon, Président de la Fédération UMP du Val-de-Marne.