Des nuits rythmées par la techno Parisienne dans le Val-de-Marne

Autorisé par la Ville de Paris, le Weather Festival s’est installé sur 100 000 m2 du cadre champêtre du bois de Vincennes. Ce rendez-vous de musique électronique s’étend du 4 au 7 juin 2015, de 16 heures à 8 heures du matin,et attend 50 000 personnes. La mairie du 12ème arrondissement soutien cette initiative qui apporte « un peu de fun et de dynamisme à son quartier » selon la Maire.

Elle semble oublier que le bois de Vincennes est un espace vert bordé par des communes qui subissent de plein fouet ces décibels intensifs. La techno bat son plein durant trois nuits entières pour les festivaliers mais également pour les riverains du bois. « Cette situation est insupportable pour la tranquillité des banlieusards qui ont droit aussi au repos comme les Parisiens. Ce genre de manifestation qui propage sa sonorité techno à des kilomètres à la ronde, la nuit pendant tout un week-end, est intolérable. » explique Christian Cambon.

Après de nombreuses plaintes des riverains, le sénateur s’est rendu sur le site pendant le festival pour rencontrer les organisateurs et se rendre compte sur place du dispositif.

Il a pu constater que les six scènes étaient tournées en direction des villes du Sud « La Maire de Paris organise un festival de techno sur son territoire et dirige le son vers nos communes du Val-de-Marne ! » constate Christian Cambon.

Après la foire du trône installée sur douze hectares, les installations militaires, le centre de rétention des étrangers en situation irrégulière, le projet d’installation d’une aire des gens du voyage, le bois de Vincennes perd peu à peu sa vocation d’espace de nature, de promenade, d’activités sportives de plein air.

Il a ainsi aussitôt interpellé la Ministre de l’écologie sur les mesures qu’elle souhaite mettre en place pour garantir la tranquillité des riverains du bois de Vincennes.