Audition du Ministre de la Défense

La commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces armées a auditionné Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, sur les intentions stratégiques de la France au Levant.

La focalisation des frappes sur Raqqa, observée depuis les attentats, pose question, dès lors qu’il n’y a pas de forces au sol permettant à la France de reprendre le terrain et d’être à même de peser, le moment venu, quand une solution politique se dessinera. Christian Cambon l’a interrogé sur la stratégie de la France et des moyens qu’elle possède notamment sur le stock de munitions.

Le Ministre a précisé que l’objectif est de faire tomber Raqqa, l’une des capitales déclarées de Daech. C’est par ailleurs à Raqqa que se trouvaient pour l’essentiel les centres d’entraînement de combattants étrangers, que les Russes frappent désormais également. Il s’agit de rendre possible une prise de la ville par des forces locales au sol par une action combinée de frappes aériennes et d’appui à ces forces. La poursuite du processus politique devra ensuite permettre d’assurer la stabilité globale de la situation. Depuis le 13 novembre, les forces armées ont détruit quatre centres de commandement, trois centres d’entraînement, un site de stockage d’explosifs, un dépôt d’armement et plusieurs sites d’exploitation pétrolière ainsi que des convois. I

Il a confirmé qu’il y a eu des tensions sur les munitions du fait de l’intensité des frappes. Aussi, 80 millions d’euros supplémentaires ont été inscrit dans le PLF 2016.

> Lire le compte rendu intégral de l’audition