Débat sur le financement du terrorisme

Christian Cambon a participé au débat de Public Sénat sur le financement du terrorisme. Il a expliqué que le pouvoir donné à TRACFIN (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) avec l’interdiction aux banques de fermer les comptes de personnes présentant un risque élevé de blanchiment de capitaux ou de financement du terrorisme est une mesure judicieuse « En cas de doute sur le trafic, les banques ferment systématiquement les comptes en banque des suspects. Si les comptes restent ouverts, cela est un indice supplémentaire pour les forces de police et permet d’identifier et peut-être d’arrêter ces terroristes. »

par publicsenat