Réponse de la secrétaire d'État sur le manque de structures d'accueil pour les personnes handicapées

La France manque de places et d’institutions spécialisées à l’égard des Français ayant des troubles du comportement. Aussi, Christian Cambon a attiré l’attention de la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, sur l’obligation pour les personnes autistes et polyhandicapées françaises de s’exiler en Belgique.

Elle lui a précisé que dans le cadre du plan de prévention et d’arrêt des départs non souhaités de personnes une procédure a été mise en place depuis le 22 janvier 2016. Dès lors que la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) estime qu’aucune solution de proximité n’existe dans le cadre de l’offre disponible, celle-ci sera tenue d’élaborer un plan d’accompagnement global, proposant une solution adéquate de proximité, soumis à l’accord exprès de la personne handicapée ou de sa famille. Afin de construire cette solution des crédits d’amorçage de 15 M€ pour financer trois types de solutions : les interventions directes de professionnels spécialisés au domicile, les renforts de personnels dans les établissements médico-sociaux de proximité et les créations de places sur m

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d’unités d’enseignement en écoles maternelles (UEM) afin de faciliter la scolarisation des jeunes enfants autistes.  Depuis la rentrée scolaire 2014, 60 unités d’enseignement maternelles ont été ouvertes et ont permis de scolariser 420 jeunes élèves. L’ouverture de 50 nouvelles UEM est d’ores et déjà programmée et budgétée pour l’année scolaire 2016/2017. Ainsi, le plan autisme 2013-2017, aura permis, à son terme, la création de 110 d’unités d’enseignement en écoles maternelles.

esure en établissements et services sociaux et médico-sociaux.

 > Compte rendu intégral de la question du Sénateur et de la réponse de la Ministre

 

Christian-Cambon-accueil-handicap-premiere-heure