Table ronde sur l'élection présidentielle américaine

par christian-cambon

Christian Cambon, vice-président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, a participé à une table ronde sur l’élection présidentielle américaine organisée par la commission.

Le sénateur a abordé la relation entre les États-Unis et le continent européen. Une partie de l’Europe de l’est et des pays baltes souhaite rester sous le parapluie d’une OTAN forte, l’autre partie de l’Europe désirant aborder le concept d’Europe de la défense sous forme de coopération. Face à la crise européenne très aiguë, il a souhaité connaitre la position de le candidate Hilary Clinton. Va-t-elle aider l’Europe à prendre la mesure de ce que les Européens peuvent faire pour leur défense ou poursuivre sur les voies classiques de l’OTAN ?

Maya KANDEL , Chercheuse associée à l’Institut du monde anglophone de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), ancienne responsable du programme Etats-Unis de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire, a expliqué que la candidate insiste beaucoup sur la centralité de l’OTAN dans l’action internationale des États-Unis, sur l’alliance avec l’Europe, sur le fait que l’alliance transatlantique est la pierre angulaire de l’action américaine, et tient des propos très durs vis-à-vis de la Russie. Elle est d’accord pour collaborer sur un certain nombre de dossiers, mais elle parle aussi de transgression, d’agression russe. Elle veut renforcer l’OTAN et améliorer la sécurité énergétique d’un certain nombre de pays européens.

Célia BELIN, Chercheuse au Centre d’analyse, de prévision et de stratégie du ministère des affaires étrangères et au Centre Thucydide (Paris 2),  a souligné qu’Hillary Clinton a une vision a priori très favorable de l’Europe et de la France en particulier. Donald Trump ne l’évoque pas. Il ne parle pratiquement exclusivement que des États-Unis, pose le modèle américain comme modèle absolu par rapport à tous les autres et, à ce titre, fait assez peu de commentaires sur l’Europe ou sur la France.

 > Lire le compte rendu intégral