Colère des policiers "le langage des politiques doit changer"

par publicsenat

Article de Public Sénat diffusé le 26/10/2016 :

Le sénateur LR Christian Cambon a affiché son soutien aux policiers rassemblés pour dénoncer leur condition de travail.

Alors que les syndicats de police seront reçus ce soir par François Hollande, les policiers se sont rassemblés cet après-midi devant l’Assemblée nationale. Pour le sénateur, Bernard Cazeneuve aurait dû afficher davantage de fermeté dans ses propos après les événements de Viry-Châtillon. Le 8 octobre dernier, plusieurs policiers ont été attaqués au cocktail Molotov dans cette cité de l’Essonne, et deux d’entre eux ont été grièvement blessés. Le ministre de l’Intérieur avait alors parlé d’actes de « sauvageon », un terme qui avait été fortement critiqué à droite.

« C’est le langage des politiques qu’il faut changer » estime-t-il au micro de Sénat 360. Quand le ministre de l’Intérieur parle de sauvageon pour les événements de Viry-Châtillon, pour moi ce sont des assassins ».

« Il faut agir et parler comme tel, et que ces gens-là soient poursuivis avec la plus grande fermeté. C’est aussi manifester notre considération vis-à-vis du personnel de police ».

Alors que plusieurs élus Les Républicains ont participé à des rassemblements qui ont eu lieu partout en France depuis plus d’une semaine, Christian Cambon réfute toute récupération politique du côté de la droite.

« Ce qui font cette récupération font fausse route. En tant que maire, je ne défile pas avec eux, mais je leur fournis des moyens quand ils en ont besoin, et je leur apporte le soutien de ma police municipale. Ca c’est les aider. Le reste, c’est de l’agitation politicienne ».