Conditions sanitaires insalubres de la prison de Fresnes

Au cours de deux séances de questions au Gouvernement, posées en 2013 et en 2014, Christian Cambon avait déjà alerté le garde des sceaux sur le manque d’effectif du personnel pénitentiaire, la surpopulation des détenus et le climat de violence.

À ce jour la situation est toujours aussi préoccupante. Celle-ci est renforcée par des conditions de vie de plus en plus dégradées. Un rapport du contrôleur général des lieux de privation de liberté dénonce également la vétusté de l’immobilier, l’état de propreté déplorable, la sur-occupation des cellules et le manque d’intimité en précisant que les toilettes ne sont pas totalement isolées du reste de la pièce des co-détenus.

À cet environnement, s’ajoute l’invasion des rats et des punaises de lit. Deux cas graves de leptospirose ont été décelés.

Le sénateur lui a demandé quelles mesures il souhaitait prendre pour lutter contre ces conditions sanitaires insalubres.

> Question écrite n°24477 publiée dans le JO du Sénat

En attente de réponse du Ministère de la justice