Réponse du Ministre sur l’alcoolisation de rue et ses conséquences

De nombreuses villes sont confrontées au phénomène de l’alcoolisation de rue malgré l’interdiction de se trouver en état d’ébriété sur la voie publique. Dans le Val-de-Marne, ce fléau a conduit à des drames. Face à cette situation, Christian Cambon a attiré l’attention du Ministre de l’Intérieur  sur les moyens de rendre les villes plus sûres. Le Ministre a rappelé que dans le Val-de-Marne, 838 interventions ont été effectuées et 905 verbalisations ont été dressées. Il a assuré que les fonctionnaires de police locaux étaient pleinement impliqués pour rappeler et faire respecter la règlementation aux débits de boissons et aux établissements assurant la vente à emporter de boissons alcooliques. La préfecture de police a été à l’initiative d’une campagne de sensibilisation contre les risques liés à une consommation excessive d’alcool, dispensée aux collégiens.

Compte rendu intégral de la question écrite et de sa réponse