Audition du général commandant l’opération Barkhane

Le général de division Pascal Facon, commandant de l’opération Barkhane (COMANFOR), était entendu en direct du PC de la force à N’Djamena le 8 juillet 2020 par la commission des Affaires étrangères et de la défense du Sénat.

Le COMANFOR a fait valoir que le Sommet de Pau du 13 janvier 2020 avait permis de créer une dynamique nouvelle et avait fait émerger une synergie entre Barkhane, la force conjointe du G5 Sahel et tous les partenaires de la France dans la région. Cette dynamique a rapidement trouvé une traduction concrète sur le terrain avec de nombreux succès tactiques et la mise hors de combat de plusieurs dirigeants des mouvements terroristes. De nombreux matériels ont également été saisis. Selon le COMANFOR, la confiance des partenaires sahéliens a été raffermie.

Interrogé par Christian Cambon, président de la commission, sur la transformation en succès à long terme des succès tactiques récemment remportés, le COMANFOR a souligné que l’effort des derniers mois avait aussi porté sur la création d’une véritable architecture de sécurité avec les partenaires sahéliens, chacun permettant de démultiplier les résultats obtenus par les autres. Christian Cambon a déclaré : « Barkhane a vocation à s’effacer, à terme, au profit des forces armées locales ».

Tout en saluant les résultats ainsi obtenus, d’autant plus méritoires dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus, les sénateurs ont rappelé que la diminution à long terme de la violence au Sahel, violence djihadiste ou différends communautaires instrumentalisés par les terroristes, ne pourra résulter que du développement économique.