Suicide d’une surveillante pénitentiaire de Fresnes

La nouvelle du suicide d’une surveillante pénitentiaire de Fresnes illustre malheureusement les difficiles et douloureuses  conditions de travail auxquelles sont soumis les personnels de cet établissement.

Il y a 10 jours, le 1er octobre dernier, au cours d’une question orale au Sénat, Christian Cambon avait pourtant attiré une nouvelle fois l’attention de la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur ces très graves dysfonctionnements.

La réponse, en grande partie erronée de la garde des Sceaux, avait provoqué la colère des personnels et des syndicats pénitentiaires. Il aura donc fallu ce triste et grave événement pour que la Ministre prenne enfin conscience de la réalité quotidienne de ces agents, soumis, comme cette malheureuse, aux injures et atteintes physiques de trop nombreux détenus.

A l’heure où la Ministre de la justice prépare uneloi qui libérera de leur peine des milliers de prisonniers, le Sénateur  lui demande plutôt d’apporter en toute priorité les mises à disposition d’effectifs et les mesures de sécurité qu’attendent en vain les personnels pénitentiaires afin que plus jamais un tel drame ne se reproduise.

Vu dans le presse :

> Le Parisien – Immense émotion après le suicide d’une surveillante – 14/10/2013

> Le Parisien – Interrogations après le suicide d’une surveillante de la prison de Fresnes – 13/10/2013

> Le Parisien.fr – Prison de Fresnes : une surveillante retrouvée pendue – 12/10/2013

> metronews.fr – Prison de Fresnes : une surveillante se suicide – 12/10/2013

> 94.citoyens.com – Suicide d’une surveillante à la prison de Fresnes – 12/10/2013

> planet.fr – Prison de Fresnes : une surveillante se suicide – 12/10/2013