Intervention de la France en Centrafrique

L’opération en Centrafrique devait être brève, elle risque de durer plus longtemps que prévu. La Présidente de transition, Catherine Samba Panza souhaite que l’intervention Française dure jusqu’en 2015.

Alors que le Parlement devra se prononcer le 24 février prochain sur la participation de la prolongation des forces armées en Centrafrique, la commission des Affaires étrangères du Sénat a auditionner Jean-Yves Le Drian, le Ministre de la Défense, qui a déjà annoncé le renfort de 400 soldats supplémentaires.

Il a réaffirmé devant la commission la nécessité de poursuivre la présence Française car l’opération change de nature. Destinée à éviter les massacres, elle devient un accompagnement jusqu’aux prochaines élections comme le souhaite la Présidente. Christian Cambon, Vice-président de la commission, lui a fait part de son inquiétude face une solitude de la France sur le terrain. Il a insisté sur la nécessité d’avoir des partenaires notamment des partenaires Européens.

> (re)Voir l’interview de Christian Cambon dans l’émission de 24H de Public Sénat – 18/02/2014

http://api.dmcloud.net/player/embed/522497e194a6f650d300002d/5303a7e094a6f66d8a560330/3009d4519e304aa584230806f8378a5e?exported=1