Conséquences de la canicule sur les RER et transiliens

Christian Cambon appelle l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur les perturbations que la canicule a entraînées sur l’ensemble des lignes de RER et de transiliens en Île-de-France.

Pendant cette semaine de fortes chaleurs, les voyageurs ont subi de nombreux retards ou la suppression de leur RER. Les températures excessives auraient dilaté des rails, suscité une panne d’alimentation électrique, et certaines rames ne seraient pas adaptées à des hausses de chaleur aussi importantes. Le manque d’information auprès des usagers n’a pas apaisé la colère des voyageurs face à ce trafic très perturbé et parfois même complètement interrompu.

Il lui demande quelles mesures il souhaite mettre en place pour éviter que ces incidents ne se reproduisent lors d’un prochain épisode caniculaire.

> Question écrite n° 17362 publiée dans le JO Sénat.

En attente de réponse du Secrétariat d’État, auprès du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche