Audition de l'ambassadeur de Russie

Les relations entre la France et la Russie ont subi des phases de grande tension, notamment autour de l’affaire ukrainienne, avec le régime de sanctions qui a été imposé par une partie de l’Europe à l’endroit de la Russie. Ces sanctions ont par ailleurs des conséquences assez néfastes pour la France, entre autres dans le domaine agricole et agroalimentaire.

A la suite des attentats, la diplomatie française a changé « On se trouve maintenant dans une phase de coopération : des navires russes accompagnent le Charles-de-Gaulle. Il y a échange de renseignements et l’on essaye tous d’aller les uns et les autres vers une coalition unique, que le président Poutine avait proposée à la tribune des Nations unies, et que François Hollande a acceptée lors de sa visite du 26 novembre à Moscou. » explique Christian Cambon lors de l’audition d’Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France, devant la commission des Affaire étrangères. Aussi, il lui a demandé si cette nouvelle situation était au bénéfice des deux pays.

L’ambassadeur a affirmé que les relations bilatérales franco-russes se sont beaucoup améliorées. Néanmoins, les sanctions économiques freinent les échanges, surtout pour ce qui est des sanctions bancaires. Les banques occidentales ne peuvent consentir de crédits au-delà de trois mois.

> (re)Voir l’intervention en vidéo de Christian Cambon à partir de 21 min

> Lire le compte rendu intégral de l’audition