Lutte contre l'intrusion d'objets interdits en détention

Le Gouvernement a mis en place un plan de lutte contre la radicalisation des détenus en prison. Il va développer le regroupement des islamistes radicaux dans un quartier spécifique déjà organisé à la maison d’arrêt de Fresnes. Quatre nouveaux quartiers seront mis en service entre novembre 2015 et février 2016 dans le pays. Le bureau de renseignement pénitentiaire sera également renforcé en 2016.

Christian Cambon souhaite savoir quels moyens la garde des sceaux va utiliser pour également lutter contre les intrusions d’objets interdits qui sont jetés par-dessus les murs d’enceinte des prisons. En effet, des téléphones portables, du cannabis, des produits alimentaires et des objets divers pénètrent par ce moyen. Ils alimentent le trafic et les réseaux de communication dans l’enceinte et à l’extérieur de la maison d’arrêt.

> Question écrite n° 19381 publiée dans le JO Sénat

En attente de réponse du Ministère de la justice