Substances allergènes dans des produits cosmétiques

Dans son dernier test comparatif, l’association UFC-Que Choisir a révélé la présence de produits indésirables dans 185 produits cosmétiques du quotidien. On y trouve des dentifrices, des shampoings, des crèmes de visage et même des lingettes pour bébé. Ces produits, essentiellement de grandes marques, connus des consommateurs, recèleraient des allergisants comme des conservateurs de synthèse.

Les conservateurs de synthèse sont responsables d’irritation cutanée et d’eczéma de contact. Dès lors, 40 % des Français présentent des possibilités de développer des symptômes allergiques. D’après plusieurs allergologues, d’ici à dix ans, un individu sur deux souffrira d’une pathologie allergogène liée à la consommation de ces produits.

Christian Cambon attire l’attention de  la ministre de la santé sur la présence de ces substances allergènes dans plusieurs produits cosmétiques du quotidien. Dans un souci de clarté pour le consommateur, la composition des produits du quotidien se doit d’être la plus précise possible.

Il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour faire interdire l’utilisation de ces composants dangereux dans la réglementation européenne. Il souhaite également connaître les moyens d’information pour les consommateurs qui peuvent être imposés aux fabricants.

Question écrite n° 20413 publiée dans le JO Sénat.

En attente de réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé.