Lutte contre le terrorisme et les messages cryptés

La généralisation des moyens de communication par téléphonie mobile comme le téléphone portable, l’ordinateur permettent d’échanger des informations de façon continue. Cette diffusion s’est accompagnée simultanément d’une prolifération d’outils technologiques réservés, il y a encore quelques années, aux services de renseignements.

Actuellement, il est compliqué d’avoir accès aux systèmes opérationnels installés dans les téléphones portables pour préserver la vie privée des utilisateurs. Cependant, la lutte contre ces messages chiffrés constitue une priorité pour assurer la sécurité des Français.

De nombreuses organisations criminelles et terroristes incitent leurs membres à utiliser des outils de communication chiffrée afin de freiner le travail de la police. L’utilisation de ces messages non traçables est devenue un modus operandi pour organiser des rencontres, des échanges de marchandises illégales ou, pire, des attaques terroristes.

Christian Cambon a interrogé le ministre de l’intérieur sur les moyens de lutte efficace contre les messages cryptés. Certes il convient de protéger la vie privée de chacun. Néanmoins, il souhaite savoir quels moyens peuvent être à terme mis en œuvre pour lutter contre de tels procédés qui mettent en péril la sécurité nationale.

Question écrite n° 20411 publiée dans le JO Sénat

En attente de réponse du Ministère de l’intérieur