Fuite des cerveaux français

La dernière enquête publiée par la plate-forme de recherche d’emploi QAPA est formelle : les jeunes très diplômés souhaitent partir à l’étranger. Le constat est malheureusement similaire si l’on en croit les données du réseau social professionnel LinkedIn : la France est dépossédée de ses jeunes qualifiés.

Actuellement, la France est le deuxième pays au monde, après l’Inde, dont la population des jeunes diplômés s’expatrie. En 2015, 65 % des Français détenant un diplôme de niveau bac + 2 au minimum se déclaraient enclins à quitter l’Hexagone. Chaque année, la France perd de futurs entrepreneurs, des cadres dirigeants, des chercheurs, faute de moyens mis à leur disposition.

Aussi, dans un contexte de chômage de masse, Christian Cambon a demandé à la ministre de l’éducation nationale quels sont les moyens mis en œuvre pour endiguer cette fuite des cerveaux français et améliorer l’attractivité nationale.

> Question écrite n° 20561 publiée dans le JO du Sénat

En attente de réponse du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche