Réponse du Ministre sur les conditions d'hébergement des soldats de l'opération Sentinelle

Après les attentats de janvier 2015, l’opération Sentinelle a été mise en place afin d’assurer la sécurité des Français et sera maintenue jusqu’en 2017. Dix mille militaires sont mobilisés pour patrouiller dans les rues des grandes villes de France et sécuriser des lieux sensibles. Christian Cambon a alerté le ministre de la Défense sur leurs conditions de logement particulièrement insalubres ressemblant parfois à des abris de fortune en région parisienne.

Il lui a précisé qu’une capacité d’hébergement dans Paris sera dégagée d’ici à 2017, l’objectif étant de disposer de 1 000 lits supplémentaires plus proches des zones d’action. S’agissant des lieux de déploiement, l’effort visant à améliorer la qualité des locaux de repos et des sanitaires proposés sera poursuivi en liaison avec les collectivités territoriales et les responsables des sites protégés.

> Lire le compte rendu intégral de la question et de la réponse publiées dans le JO du Sénat