Loi de Programmation Militaire : « les choses vont dans le bon sens »

Après les annonces de Florence Parly, le président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, Christian Cambon, n’a pu que saluer l’effort (voir la vidéo ci-dessus). « Les choses vont dans le bon sens » a réagi au micro de Public Sénat le sénateur LR du Val-de-Marne, « on repart sur une courbe favorable aux armées ». « Il y a un net effort sur les équipements, notamment le programme Scorpion, (…) sur les ravitailleurs, (…) qui je le rappelle, étaient plus anciens que la Caravelle » souligne Christian Cambon. Il salue aussi le choix de préparer le remplaçant du Charles de Gaulle. « La décision de faire le nouveau porte-avions n’est pas encore prise » souligne-t-il, mais « ce qui est bien, c’est de prévoir les crédits d’étude ».

Le président de la commission des affaires étrangères et de la défense pointe cependant « une petite astuce de présentation. L’effort est présenté jusqu’en 2025. J’ai cru comprendre que le quinquennat s’arrêtait en 2022. (…) Est-ce qu’on pourra tenir le rythme de ces engagements financiers ? » demande Christian Cambon. Autrement dit, si un nouveau président est élu, rien ne dit si les engagements seront tenus. (extrait de l’article de Public Sénat)