Fracture du numérique

Le Gouvernement a annoncé que certaines formalités administratives comme la déclaration des impôts seront à faire sur internet. Cependant, cette mesure tend à pénaliser une partie de la population car on estime que seulement 85 % des Français ont un accès à internet. Cela provoque une fracture intergénérationnelle puisque 10 % des plus de 70 ans s’estiment compétents sur internet et 28 % des retraités trouvent cela trop compliqué.

Parallèlement, il subsiste des inégalités socioprofessionnelles car 91,6 % des actifs ont un accès à internet à la maison contre 49,2 % pour les retraités. Ce schéma se répète entre les cadres (97,6 %) et les agriculteurs (70,6 %).

Le « tout numérique » risque de provoquer de nouvelles inégalités et difficultés pour les Français dans leurs démarches administratives. Aussi, Christian Cambon a demandé secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique quelles mesures seront prises en faveur des personnes qui rencontreront des difficultés dans leurs démarches.

> Question écrite n° 06160 publiée dans le JO Sénat

En attente de réponse du Secrétariat d’État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique